• Un ange furieux fond du ciel comme un aigle,
    Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
    Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle !
    (Car je suis ton bon Ange, entends-tu ?) Je le veux !

    Sache qu'il faut aimer, sans faire la grimace,
    Le pauvre, le méchant, le tordu, l'hébété,
    Pour que tu puisses faire, à Jésus, quand il passe,
    Un tapis triomphal avec ta charité.

    Tel est l'Amour ! Avant que ton coeur ne se blase,
    A la gloire de Dieu rallume ton extase ;
    C'est la Volupté vraie aux durables appas !"

    Et l'Ange, châtiant autant, ma foi ! qu'il aime,
    De ses poings de géant torture l'anathème ;
    Mais le damné répond toujours : " Je ne veux pas !"

    Charles Baudelaire

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Tu es là. Avec moi.Tu me regarde au fond des yeux.  C'est bien la première fois que tu oses . Cette audace est troublante. J'aimerais comprendre. Que veux-tu? Savoir si j'ai encore envie d'aller voir dehors ce qui se passe? Je te demande si tu es heureux. Tu me regardes. Attentif au mot. Tu réfléchis. Longtemps. J'ai peur que tu as oublié ma question. J'entends ta voix ... "Ni heureux, ni malheureux". Je te regarde. Tu es bien là. C'est ta vraie réponse. Une désolation flotte dans tes yeux. Tu as un geste qui balaie le monde entier, et tu
    ajoutes ... "Rien".

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le summum de l’absurde c'est de se priver de la seule chose qui nous permet de questionner ce monde et de le voir, de le sentir, dans tous ses paradoxes, toutes ses beautés et ses laideurs, toutes ses senteurs et ses puanteurs, toutes ses grandeurs et ses petitesses, c’est-à-dire se priver de la vie elle-même, cette chose fabuleuse qui ne nous arrivera certainement pas une seconde fois ...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires