• Les fenêtres troubles de Merry Alpern

    En attrapant ce qui se trame dans la salle de bain d’un peep-show, la photographe américaine a fait une série à la fois dérangeante et belle qui questionne le rapport entre femmes et hommes. Pour la première fois à Paris, la galerie Miranda expose cette magnifique série.

    Des corps dénudés, des strip-teaseuses en train de se recoiffer, des clients qui sortent des billets de leurs poches et pas seulement... En attrapant ce qui se trame dans la salle de bain d’un peep-show, la photographe américaine a fait une série à la fois dérangeante et belle qui questionne le rapport entre femmes et hommes dans un univers où ces derniers font la loi. Pour la première fois à Paris, la galerie Miranda avait exposé cette magnifique série.

    Voir ICI

     Pour la petite histoire, inconnue au grand public... et qui mérite que l'on en parle ...

     

     

    "La nuit je mens est une chanson d'Alain Bashung parue en 1998 sur l'album Fantaisie militaire. Elle constitue le deuxième morceau du disque.
    La chanson évoque la résistance, la collaboration et plus généralement le mensonge." (Wikipédia)

    Le clip, réalisé par Jacques Audiard, sans autorisation de Merry Alpern,  auteur de cette magnifique série, fut primé Meilleur Clip de l'année aux Victoires de la musique 1999.

     

     

    C'est consternant!
     

    « Niklas Paschburg - Tuur mang WeltenLe corps ... »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    saby
    Lundi 16 Septembre à 18:49

    Ah oui carrément !!! si la photographe n'a pas donné son consentement ... merci pour le lien et en effet cela n'a pas grand chose à voir avec la résistance et le mensonge .... dirty windows titre révélateur  

      • Lundi 16 Septembre à 19:03

        Coucou Saby. Oui,  j'ai appris la supercherie! grâce à la visite de la propriétaire de la galerie Miranda dans le club photo dont je fais partie.

        Bizz Saby

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 30 Mai à 15:42

    La série de Merry Alpern n'a rien avoir avec la soit disant "évocation de la résistance, la collaboration et plus généralement le mensonge" !!!
    Là, nous somme en présence d'un détournement frauduleux d'une oeuvre de photographe Merry Alpern!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :