• La sélection (2)

     

    S’il avait été le dessein de Dieu d’arrêter la dégénérescence du genre humain, est-ce qu’il ne l’aurait pas déjà fait ? Les loups font eux-mêmes leur sélection, mon ami. Quelle autre créature pourrait le faire ? Comme si l’espèce humaine n’était pas encore plus prédatrice ? C’est le sort de l’univers de fleurir et de s’épanouir et de mourir mais dans les choses humaines il n’y a pas de déclin et le zénith annonce déjà la venue de la nuit. L’esprit de l’homme est épuisé à l’apogée de sa réussite. Son midi est à la fois son crépuscule et le soir de sa journée. Il aime jouer ? Alors, il faut un enjeu. Ce que vous voyez ici, ces ruines que des tribus de sauvages contemplent avec stupeur, est-ce que vous ne croyez pas que ca recommencera un jour ? Oui. Et encore un autre jour. Avec d’autres hommes, avec d’autres fils.

    "Méridien de sang"  Cormac McCarthy

     

    Cormac McCarthy est né en 1933 et a grandi au Tennessee.  De tous ses livres "Blood meridian" (Méridien de sang) est sans doute le plus notoire (même pour ceux qui ne l'ont pas lu). Un western métaphysique story-boardé par Dali ou Ernst, une sorte de Horde  sauvage, dans lequel Wikkiam Holden serait The Judge(ils portent d'ailleurs le même nom), ou le Capitaine Achab. Une équipée nihiliste au terme de laquelle rien n'est révélé, où l'on massacre pour cent dollars le scalp, où l'on ne récolte qu'un collier d'oreilles séchées. Le livre contient des scènes fantastiques et grotesques, certaines inoubliables et incroyablement culottées, comme le passage où Holden sauve sa troupe de chasseurs de primes d'une mort certaine aux mains des Apaches (ils n'ont plus de poudre) en concoctant un mélange détonnant avec de la merde de chauve-souris et autres salpêtres récoltés à la bouche d'un volcan. Le Juge est lui-même sa propre baleine blanche, énorme et glabre. I est non seulement le philosophe du groupe, mais aussi son botaniste, historien, entomologiste et exécuteur.
    Inutile de dire que cette chevauchée plus que fantastique qui mène le lecteur du Tennessee au Texas, puis à travers les déserts de Chihuahua et Sonora, le laisse aussi complètement horrifié et épuisé.
    Philippe Garnier, Les Inrockuptibles

    « Concours Tchaïkovski : Les Jeux olympiques de la musique classiqueBambou raconte sa vie avec Serge Gainsbourg - Archive INA »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :