• Citation du jour

     

     

     

  • Le saxo

    Le saxophone est la cocaïne de la famille des bois. On admire les saxophonistes parce qu’ils sont dangereux, parce qu’ils ont exploré la face la plus sombre, la plus sinistre de leur personnalité.

    Le saxophone parle la langue des bas-fonds, l’argot blasé et mélancolique du demi-jour – sale et sexy et suant et dur. C’est la langue des orphelins, des bâtards et des putains.

    La répétition - Eleanor Catton *

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  
     
    Je vois croître jusqu'à mes yeux des figures de silence,désespérées. J'écoute des voix grises, denses, à l'ancien
    lieu du coeur.
    A. Pizarnik *
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Méthode d’investigation : pour comprendre un mensonge, quel qu’il soit, il faut comprendre de quelle vérité déformée il est le produit.

    Alexandre Soljenitsyne *

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Il existe depuis très longtemps une immense secte d'imbéciles qui oppose sensualité et intelligence. C'est un cercle vicieux: ils se privent de volupté pour exalter leurs capacités intellectuelles, ce qui a pour résultat de les appauvrir. Ils deviennent de plus en plus stupides, ce qui les conforte dans leur conviction d'être brillants - car on n'a rien trouvé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent.

    "Métaphysique des tubes"  Amélie Nothomb *

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La vraie piste de danse, c'est l'œil de celui qui ne danse pas, l'œil exorbité de tous ceux que tu décourages.

    Daniel Pennac

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique