• Louis Ferdinand CELINE est reçu par Pierre DUMAYET pour son livre "D'un château l'autre". Il s'étonne tout d'abord de l'avalanche de catastrophes qui lui sont tombées dessus après la parution de son livre "Voyage au bout de la nuit". Il se défend d'avoir voulu la notoriété par l'écriture, il s'attendait seulement à avoir un peu plus d'argent pour s'acheter un appartement et pratiquer la médecine. Il se dit contre la violence. Ses livres sont faits pour lutter contre la violence et la guerre. Ils avertissent du précipice dans lequel le monde va tomber.Il évoque ensuite son enfance passage Choiseul, puis son père, esthète, et sa mère dentellière. Dans son dernier livre "D'un château l'autre", CELINE distingue les endroits nobles comme les prisons, des endroits vulgaires comme la Foire du Trône. Il évoque le château de Sigmaringen (qui accueillit le régime de Vichy en exil) dont la situation reflétait un retour dans l'histoire. Il estime que l'histoire de Vichy est l'affaire de tous. CELINE termine par un mépris total des fonctions humaines, vulgaires comme manger, boire.

    Vidéo

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Le malheur en tout ceci, c’est qu’il n’y a pas de peuple, au sens touchant où vous l’entendez, il n’y a que des exploiteurs et des exploités, et chaque exploité ne demande qu’à devenir exploiteur. Le prolétariat héroïque, égalitaire, n’existe pas. C’est un songe-creux, une faribole, d’où l’inutilité, la niaiserie écœurante de toutes ces imageries imbéciles, le prolétaire en cotte bleue, le héros de demain et le méchant capitaliste repu à chaîne d’or. Ils sont aussi fumiers l’un que l’autre. Le prolétaire est un bourgeois qui n’a pas réussi. Rien de plus, rien de moins.

    Louis-Ferdinand Céline
    (Lettre à Élie Faure de juillet 1935)

    Partager via Gmail

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique